Georges Coulombe, plus qu’un gestionnaire immobilier

Important propriétaire et gestionnaire immobilier à Montréal, Georges Coulombe s’est donné pour mission de conserver ou de moderniser, selon le cas, les bâtiments du patrimoine québécois.

L'activité du propriétaire et gestionnaire immobilier s'étend de l’arrondissement Ville-Marie à Mercier Hochelaga-Maisonneuve, en passant par la Petite-Patrie et le Sud-Ouest. Georges Coulombe exerce notamment sa profession dans le quartier historique de Montréal.

Son action se caractérise par la préservation d’un passé architectural. Le tout passe, selon lui, par la restauration intelligente et la mise aux normes de ces édifices. Ses interventions au cours des trente-cinq dernières années sont visibles notamment sur les rues Notre-Dame, Saint-Jacques, McGill, Saint-Pierre, de Brésoles, Le Moyne, Saint-Nicolas, Saint-Éloi, Saint-Vincent, Saint-Paul, et plus encore.

Au sein du quartier historique, son action transparait tant au niveau des bureaux professionnels que des commerces de détail et des unités résidentielles qui s’y trouvent. En effet, une surface construite de plus de deux millions de pieds carrés, dans ce seul quartier, a bénéficié de son engagement et de son initiative.

Dans le quartier Latin, en 2014, il a acquis et est devenu maître d’œuvre de la revitalisation d’un ambitieux projet : Le Nouveau Pavillon de la Mode de l’UQAM situé au 280, Sainte-Catherine Est, inauguré le 12 mars 2015. Ce dernier accueillant les locaux de l’École supérieure de la Mode de Montréal.

Pour donner suite à ce projet. il a effectué la fusion de deux bâtiments centenaires inoccupés. Monsieur Georges Coulombe a ainsi créé un nouvel espace en préservant ses aspects patrimoniaux les plus intéressants, en y ajoutant un étage à la signature contemporaine et en y faisant reconstruire une corniche décorative.

Une fois de plus, il a osé interpréter les lieux et faire renaître un espace vivant, lumineux et inspirant, adapté à notre mode de vie.

Activités civiques

M. Georges Coulombe a œuvré, de 2004 à 2008, à titre de président-fondateur pour l’organisme paramunicipal responsable de la promotion du commerce dans le quartier historique du Vieux-Montréal, la SDC. En 2009, il a été appelé à remplir de nouveau cette fonction jusqu’en 2012. La même année, il a participé à un groupe de travail accompagné d’autres spécialistes. Leur mandat était de réfléchir à l’avenir du Patrimoine religieux situé sur le territoire de la ville de Québec, sous la présidence du maire, M. Régis Labeaume. Le fruit de leurs travaux a été soumis au conseil municipal en janvier 2010.

Il est également président de la Société AGIL anciennement la Société Quartier international de Montréal, un organisme à but non lucratif, créé par le monde des affaires, afin de promouvoir et réaliser le renouvellement des grands équipements et infrastructures au coeur de la métropole.

Il a également siégé au sein du conseil d’administration de la Société du Musée d'archéologie de Montréal Pointe-à-Calière et du conseil d’administration de la Société du Havre, en plus de présider, depuis sa formation, le Conseil d’administration de Montréal en histoire (Cité mémoire).

Activités culturelles

Autodidacte, passionné d’art, d’histoire et de musique, c’est d’abord l’engagement culturel de M. Coulombe qui l’a amené à oeuvrer au sein du quartier historique de Montréal. Cette implication se mesure notamment dans les domaines des communications, du graphisme, de la peinture, de l’édition, de la musique, et bien d’autres encore.